Tout savoir sur le chandelier juif à sept branches.

Également appelé candélabre, le chandelier juifest un symbole significatif de la liturgie juive et chrétienne. La place de ces chandeliers est sur le devant de la scène pour que sa lumière puisse se propager dans toute la synagogue ou église. L’allumage de ses bougies signifie la Foi et l’Espoir. Les chrétiens associent les lumières du chandelier à la Résurrection de Christ. D’où l’utilisation des bougies pour toutes les différentes liturgies ou réunions des prières.

La Menorah a une grande importance dans les coutumes juives. Pour le peuple hébreu, le chandelier à sept branches est le symbole de la religion juive.

Chandelier à sept branches ou Menorah: son histoire

Pour les peuples hébreux, la Menorah est un des dérivés du mot “or”. À l’origine, le chandelier à sept branches est fabriqué à partir de l’or pur. Toutes les conditions de fabrication sont expliquées dans la Torah et le livre de l’Exode: matériel de fabrication, les dimensions à respecter et la forme. De nos jours, la majorité des gens utilisent des bougies pour propager la lumière, mais au début, on ne brûlait que de l’huile pure sur le chandelier juif.

L’histoire de la Menorah a commencé quand Dieu s’est apparu à Moïse sur le mont Sinaï. C’était à ce jour là que Moïse a reçu l’ordre de créer un objet particulier qui va être le symbole de la religion et du peuple juif. Un passage dans la Bible prouve cela, Exode 25,31: “tu feras un chandelier d’or pur, ce chandelier sera fait d’or battu; son pied, sa tige, ses calices, ses pommes et ses fleurs seront d’une même pièce”. On dit également que le chandelier juif prend la forme du buisson ardent pendant cette apparition. 

La signification du Menorah pour le peuple juif 

Le peuple juif a alors fabriqué le chandelier juif après avoir fabriqué le Tabernacle et depuis ces deux objets ne se sont jamais séparés. Le Tabernacle est un lieu saint où on peut ressentir la présence de Dieu sur terre. L’Arche de l’Alliance, les tablettes des Dix Commandements et les autres objets sacrés se trouvent tous à l’intérieur du Tabernacle. La place de la Menorah faite d’or est à côté du Tabernacle et il ne s’agit pas d’un seul candélabre à sept branches, mais dix.

On retrouve souvent ce chandelier à forme particulière dans les maisons ou les synagogues. Les peuples hébreux apportent une grande importance à cet objet. Selon la Bible, les juifs ont à leur disposition un temple à Jérusalem. C’est un lieu saint et de culte sacré où ils peuvent rencontrer Dieu. Il y a une esplanade sur le devan de la Temple où le chandelier à sept branches est mis en avant. Pour symboliser la présence de Dieu sur ce lieu saint, le chandelier est toujours allumé. Grâce à cette lumière, les personnes qui viennent prier ressentent cette présence partout dans le monde et non seulement sur cet endroit.

Les 7 branches: leur signification 

Les 7 bras signifient plusieurs choses:

  • Les 7 cieux remplis par la lumière de Dieu;
  • Les 7 jours où Dieu a créé l’univers et c’est la lumière centrale qui symbolise le samedi;
  • C’est également le symbole du système solaire avec le soleil au centre et les planètes autour.

La Menorah est un symbole de l’alphabet hébraïque pour la religion Kabbale. La raison est simple: les 7 bras ont 22 bosses qui représentent les 22 lettres de l’alphabet. Elle est une sorte de rappel de l’origine juive. D’où l’allumage du chandelier à sept branches à chaque fête juive.

Menorah: un chandelier symbolique

Dans la tradition juive, la Menorah est le symbole de la lumire divine. C’est la représentation physique du buisson ardent où Moïse a entendu la voix de Dieu. Actuellement, le chandelier à sept branches est le symbole universel de la religion juive et du peuple juif. La Menorah fait partie de l’emblème officiel de l’État d’Israël.

Mais il ne s’agit pas seulement des chandeliers juifs à sept branches, il existe également ceux à neuf branches appelés Hanoukkia ou à trois branches. C’est grâce à l’allumage du candélabre que la durée et la vitalité de la foi juive s’expriment.

Allumage du Menorah pendant la fête juive

La fête juive appelée Hanoucca dure 8 jours. Cette célébration est pour se rappeler le miracle à Jérusalem: il n’y avait plus d’huile, mais le chandelier a continué de brûler pendant huit jours. Le peuple hébreu allume une bougie chaque jour pendant les festivités. Une grande Menorah est allumée à la place publique.

Allumer et éteindre le chandelier à sept branches

Les rabbins veulent que les juifs allument une bougie chaque soirdu premier jusqu’au huitième jour de la fête de Hanoucca. L’allumage se fait de gauche à droite. La bougie centrale représente le jour de samedi et est appelée “shamash ou gardien”. Par rapport aux autres bougies, elle est plutôt surélevée.

Par ailleurs, les juifs récitent des bénédictions pendant l’allumage du shamash:

  • Une bénédiction de remerciement de Dieu et de bénédiction pour les bougies;
  • Une bénédiction de remerciement de Dieu pour la fête.

Personne ne peut éteindre les bougies. Il faut attendre qu’elles s’éteignent toutes seules. Par contre, si vous devez sortir, faudrait laisser les bougies s’allumer pendant 30 minutes au moins et éteindre les bougies ensuite.